Comment différencier les néobanques des banques en ligne ?

Dans le milieu bancaire, on parle beaucoup dernièrement des nouveaux modèles du secteur : les banques en ligne et les néobanques.

Nées de l’ère du digital et d’internet, elles ont apporté leurs lots d’innovations en termes d’habitudes et de solutions bancaires. Mais si les banques en ligne et les néobanques sont toutes deux dans la catégorie des banques numériques, il faut comprendre qu’il y a des différences majeures entre elles.

Ces « nouvelles » banques proposent par exemple des méthodes différentes et n’ont pas forcément les mêmes cibles. Avant de pencher vers l’une ou l’autre, apprenez à distinguer la néobanque de la banque en ligne.

Une néobanque, c’est quoi ?


Les néobanques sont les dernières arrivées sur le marché du banking on line. Ce sont les banques accessibles exclusivement par application mobile. Leurs services bancaires se limitent généralement à l’ouverture de comptes bancaires et à la fourniture de cartes bancaires. Elles développent plutôt des produits non bancaires comme des interfaces ou des plateformes intuitives, ergonomiques et simples à utiliser. Leurs objectifs ? Permettre aux utilisateurs de gagner du temps. En clair, les néobanques sont loin des véritables enseignes bancaires, elles offrent seulement des solutions bancaires digitales, rapides et ultra-connectées. De plus, les frais des néobanques sont nettement moins chers que ceux appliqués par les banques traditionnelles.

A qui s’adressent les néobanques ?

Parmi les néobanques qui ont émergé en France ces dernières années, on peut citer OrangBank, N26, Compte Nickel, Morning, EXO, Soon, Ditto ou encore Anytime. Mais toutes adoptent la même ligne de conduite, elles ciblent avant tout les clients mécontents de la qualité des services des banques classiques et à la recherche de solutions plus simples et moins contraignantes à utiliser. Grâce aux offres des néobanques, ces profils peuvent gérer leurs besoins bancaires de manière plus efficace et avec une grande indépendance. A côté, il y a les personnes interdites bancaires ainsi que les jeunes qui ont du mal à gérer leur budget en l’absence de règles strictes.

Banque en ligne vs néobanque : que choisir ?

La néobanque comme la banque en ligne sont des organismes bancaires accessibles en ligne. La différence réside dans les offres qu’elles proposent et les différentes conditions de leur utilisation. Elles ne sont pas tout à fait les mêmes, bien que la frontière entre les deux s’amincisse.

À lire : Linkjuice : plateforme de monétisation de blog

Les offres les plus fournies: les banques en ligne

Les banques en ligne commercialisent des produits bancaires classiques plus étendus, donc plus proches de celles des banques traditionnelles. Elles proposent par exemple des placements d’épargne, des crédits etc. Jusqu’ici, les néobanques se contentent de proposer une carte de crédit et un simple compte courant.

Il est donc logique que les organismes de banque en ligne disposent de conseillers bancaires quand ils sont absents chez les néobanques. Avec un compte néobanque, vous gérez seul votre budget et votre compte sans assistance. De même, ces banques 100% mobile n’accordent aucun découvert, quel que soit le motif.

L’ouverture de compte: plus rapide chez les néobanques

Ouvrir un compte auprès d’une néobanque se fait instantanément. Le compte est par la suite accessible et gérable exclusivement par Smartphone. En revanche, le délai d’ouverture chez une banque en ligne est plus long, presque pareillement que chez une banque traditionnelle.

Côté frais, les néobanques imposent la plupart du temps des frais de tenue de compte alors que les banques en ligne non. Elles restent toutefois intéressantes en comparaison des banques classiques.

Heureusement, les clients peuvent aujourd’hui détenir un compte chez une banque en ligne et donc profiter des ses multiples services tout en gérant un compte courant via une néobanque. Ils peuvent utiliser les deux services parallèlement.

À lire : Chatbot, l’essor dans une stratégie marketing

Write A Comment